Assurer un bien immobilier en étant senior

contrat-assurance-habitation

 

Depuis quelques années, grâce aux différents projets de lois qui ont été mis en place, le marché de l’assurance est fortement bouleversé. Avec les nouvelles facilitées de résiliation des lois Lagarde, Chatel, et Hamon, il vous est plus facile de faire jouer la concurrence, que ce soit en matière de garanties ou de tarifs. Les assureurs l’ont bien compris et adaptent leurs offres pour les rendre plus attractives et plus ciblées, notamment auprès des seniors qui apparaissent comme un marché de niche.

 

Assurer un bien immobilier en fonction de son profil

Il existe un grand nombre d’offres et il est difficile de s’y retrouver. Si vous êtes âgé de plus de 50 ans, le premier critère que vous devez faire valoir est votre statut de senior.

La deuxième étape consiste à détailler votre profil de bien immobilier et vos besoins : Etes-vous propriétaire occupant ? Propriétaire non-occupant ? Locataire ? À chaque statut son type de contrat, nous allons les aborder par la suite.

Dans un dernier temps, la question des garanties complémentaires se pose. C’est ici que le statut de senior est le plus important. Différents services adaptés aux seniors existent pour les aider et les soutenir :

  • Assistance 24H/24
  • Soutien psychologique en cas de sinistre
  • Relogement

 

Assurance pour propriétaire occupant

Si vous êtes propriétaire du bien et que vous l’occupez, sachez tout d’abord que vous n’avez pas obligation de souscrire à une assurance multirisque habitation. Cependant, si vous êtes soucieux de protéger votre patrimoine en toute sérénité, cela s’avère être un choix judicieux.

Dans le cas contraire, il existe tout de même des garanties essentielles comme la responsabilité civile locative qui constitue le minimum en termes d’assurance habitation. Des garanties facultatives peuvent bien sûr être ajoutées à ce type de contrat.

 

Assurance pour propriétaire non-occupant

Dans le cas où vous êtes propriétaire d’un bien que vous n’utilisez que très peu, comme une maison de vacances, ou si vous avez emménagé dans une résidence pour senior après avoir quitté votre domicile,  l’assurance habitation et les garanties proposées varient.

Vous pouvez donner priorité à une garantie complémentaire spécifique à votre statut de propriétaire non-occupant, mais choisir des garanties optionnelles pour compléter votre contrat.

Dans le cas d’une résidence secondaire, plusieurs éléments sont indispensables comme la garantie contre le vol et la garantie de dommage aux biens. Pour les logements neufs ou récents, il est important d’envisager des garanties équivalentes à celle du multirisque habitation car elles s’étendent sur une période de 10 ans.

 

Assurance pour locataire

Contrairement à un propriétaire, un locataire à l’obligation de souscrire une assurance habitation du bien immobilier qu’il occupe. C’est une condition du maintien du bail et celui ne peut être maintenu si une telle assurance est manquante.

Le locataire étant responsable vis-à-vis du propriétaire du bien qu’il occupe, il doit souscrire une assurance responsabilité civile locative qui le protège contre les risques locatifs et les dommages causés au bien immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *