Des écarts de dépenses contraintes entre les générations

Une Grand mère et sa petite fille

Selon une étude récente, les dépenses contraintes des plus de 50 ans seraient plus élevées que celles des jeunes âgées de 18 à 25 ans. En effet, cette étude nous révèle qu’un « senior » paye en moyenne 622 € de plus par mois qu’un jeune pour les mêmes dépenses. Comment expliquer une telle différence ?

 

Logement

Payer un loyer, régler ses factures d’eau ou d’électricité et s’acquitter de charges communes constitue la part de dépenses contraintes la plus élevée dans le budget des jeunes comme des seniors. Le logement représente près de 42 % de ces dépenses pour les plus de 50 ans et atteint même 65 % pour les 18 à 25 ans.

En regardant les valeurs, on constate que les jeunes paient en moyenne 522 € pour leur logement alors que les seniors déboursent quant-à eux près de 699 €. C’est donc les plus de 50 ans qui s’acquittent des charges les plus importantes dans leur logement étant donné qu’ils ont des maisons plus grandes et qu’ils disposent de plus de ressources. L’épargne constituée tout au long de la vie active, c’est aussi ce qui explique la plus faible part de dépenses contraintes pour les seniors.

 

Voiture

Au volant, ce sont les jeunes conducteur qui sont les plus économes. Avec 113 € de dépenses par mois pour les 18 à 25 ans contre 134 € pour les plus de 50 ans, les jeunes conducteurs profitent des transports en commun et du covoiturage pour faire diminuer la facture.

De la même manière, le type de véhicule a sa part de responsabilité dans cet écart, notamment dans le budget essence. En effet, les jeunes sont le plus souvent au volant de petites citadines bien pratiques pour se déplacer rapidement et qui consomment peu. Leurs ainés préfèrent privilégier le confort dans des berlines ou des monospaces plus gourmand en carburant.

 

Abonnements

Les différents abonnements qui s’intègrent aux dépenses contraintes sont les factures téléphones mobiles et fixes, internet ainsi que la télévision. Dans ce pôle, ce sont encore une fois les jeunes qui paient le moins cher.

Cet écart est dû aux comportements générationnels qui diffèrent avec le temps. En effet, les jeunes n’ont que très peu d’utilité à ouvrir une ligne de téléphone fixe puisqu’ils utilisent les téléphones mobiles. De même, ils se contentent d’un abonnement télévision classique, ils profitent de l’essor de la web TV pour regarder leurs programmes préférés quand leurs ainés restent abonnés à des offres télévisuelles proposant plus de chaînes.

 

Assurances

Enfin, il y a également les assurances qui composent les dépenses contraintes. Dans ce pôle ce sont encore une fois les seniors qui dépensent le plus. Ceci s’explique au travers des biens que possèdent les plus de 50 ans qui coûtent plus cher et sont donc logiquement plus cher à assurer. C’est le cas de l’assurance habitation par exemple.

Contre toute attente, l’assurance auto coûte plus cher pour un senior que pour un jeune conducteur. Le caractère très accidentogène des jeunes pourrait nous faire penser le contraire et pourtant. Les plus de 50 ans sont également considérés comme des conducteurs à risques. Avec l’âge, les capacités physiques diminuent et on serait plus sensible aux accidents. Mais rassurez-vous amis seniors, ce sont essentiellement vos voitures qui sont plus grosses et qui sont logiquement plus chères à assurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *