L’assurance de biens

 

Avec une population vieillissante et une augmentation de l’espérance de vie, la part des seniors dans la société française ne cesse d’augmenter. Les compagnies ont bien compris qu’il y avait là une nouvelle cible potentielle pour développer le marché de l’assurance de biens.

En vieillissant, les besoins de chacun évoluent et il est important de les prendre en compte pour adapter l’offre à la demande. Des nouveaux contrats spécialement conçus pour une clientèle plus âgée sont alors étudiés pour les seniors comme les contrats d’assurance de biens tels que l’auto et l’habitation.

panorama sur une route et des habitations

L’assurance auto

La prime d’assurance auto augmente avec l’âge

Bien que souvent considéré comme discriminatoire, la prime d’assurance de biens auto est calculée en fonction de l’âge. En devenant seniors, il est possible que vous voyiez votre prime d’assurance augmenter.

Cette augmentation liée à l’âge se calcule selon plusieurs facteurs pour les assureurs. Tout d’abord, la vision : elle est essentielle pour un conducteur, mais avec l’âge celle-ci est fortement affaiblie. En moyenne, la vue commence à baisser à partir de 50ans, elle atteint 7/10 à 70 ans et 5/10 à 85 ans.

Mais la dégradation de la vision n’est pas le seul problème rencontrer par les seniors, ils peuvent aussi avoir une baisse des capacités auditives, des réflexes de moins en moins bon, une perte de vigilance ainsi qu’une prise fréquente de médicaments peuvent  jouer sur leur comportement physique.

 

Choisir son assurance auto

En définitive, le choix ou la négociation d’un contrat d’assurance auto passé 55 ans, n’est pas si simple. Il faut apporter des garanties sur vos capacités auprès de votre assureur. Pour ce faire, vous pouvez établir un certificat d’aptitude chez votre médecin généraliste. Il pourra être délivré tous les cinq ans entre 60 et 74 ans et deux fois par an après 75 ans. Le bon historique avec du bonus ou les stages de « recyclage » de la Prévention Routière pour les détenteurs d’un permis depuis plus de 35 ans sont des éléments importants pour rassurer votre assureur et pouvoir mieux négocier votre contrat.

 

Assurance habitation

En soit, il n’existe pas d’assurance habitation qui soit vraiment spécifique pour les seniors bien que le marché soit en plein développement. En revanche, il est possible de voir avec l’assureur pour bénéficier des garanties particulières.

 

Pourquoi une assurance habitation ?

Tout d’abord, la souscription du contrat des risques locatifs est obligatoire depuis la loi du 6 juillet 1989 pour tous les locataires ainsi que pour les propriétaires qui ont un logement dans une copropriété.

En revanche, cette obligation légale pour les locataires ne s’applique pas dans les cas suivants :

  • Une location meublée
  • Une location saisonnière
  • Un logement de fonction

 

Quels sont les risques que couvre généralement votre contrat d’assurance ?

En tant que locataire votre contrat d’assurance logement devra forcément couvrir les trois dommages suivants :

  • Un incendie
  • Une explosion
  • Un dégât des eaux

En revanche, cette assurance ne couvre que les dégâts causés à l’immeuble. Il vous faudra une assurance complémentaire facultative pour couvrir les voisins en cas de dégât.

En tant que propriétaire ou locataire et que vous choisissez une assurance habitation multirisque vous serez couvert pour les  trois dommages obligatoire mais aussi souvent pour :

  • Un cambriolage
  • Un bris-de-glace

En tant que senior, vous avez la possibilité de négocier des tarifs préférentiels du fait de votre forte solvabilité auprès des assureurs. Les risques de dégâts dans vos maisons sont faibles et les assureurs peuvent vous proposer des extensions de garanties parfois très intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *