L’assurance obsèques en détails

 Quel est le rôle de l’assurance obsèques ?

Famille unie

Comme son nom l’indique, l’assurance obsèques est destinée à financer, et même dans certains cas à organiser les obsèques du souscripteur selon ses volontés.

Dans un contexte douloureux, l’assurance obsèques permet d’éviter aux proches de l’assuré d’avoir à supporter des frais supplémentaires. En effet, le capital constitué par le souscripteur sera  reversé au moment des obsèques aux ayants-droits qui devront se mettre en relation avec  l’entreprise de pompes funèbres dont les coordonnées figurent sur le contrat.

Quel contrat choisir ?

Bon à savoir avant de vous engager, il existe deux types de contrats obsèques :

Le contrat en capital, et le contrat en prestations spécialisées.

Le contrat en capital permet à l’assuré de prendre en charge l’aspect financier des obsèques et d’en laisser l’organisation à  une personne spécifiquement désignée. Ce bénéficiaire aura en charge d’organiser les funérailles du défunt, et de régler toutes les formalités et autres démarches administratives.

Le contrat en prestations personnalisées permet à l’assuré, en plus de financer ses obsèques, d’en gérer l’organisation.  Ainsi, le souscripteur peut choisir les prestations souhaitées au moment du décès. L’avantage d’un tel contrat est de décharger les proches du défunt assuré de toutes responsabilités financières et organisationnelles.

Quel mode de versement choisir ?

Quel que soit le contrat choisi, la personne qui souscrit le contrat opte pour un niveau de garantie, c’est-à-dire le montant qu’elle estime nécessaire au financement de ses obsèques. Elle alimente ce contrat soit au moyen d’un versement unique, soit par des cotisations régulières sur une durée déterminée jusqu’à ce que le capital garanti soit atteint.

Le souscripteur peut aussi choisir une cotisation viagère, c’est-à-dire qu’il réglera chaque mois, jusqu’à son décès, une cotisation calculée en fonction de son âge à la souscription et du montant du capital souhaité au jour du décès. Toutefois, ce type de contrat est à déconseiller au souscripteur de moins de 70-75 ans. En effet, le cumul des cotisations versées jusqu’au décès s’avère souvent supérieur au capital souscrit.

Quand souscrire un contrat obsèques ?

Le contrat d’assurance obsèques ne peut être souscrit après l’âge de 80 ans. Il faut donc s’y prendre à l’avance, et il est parfois plus intéressant de cotiser à compter de 50 ans. En effet, à cet âge on peut bénéficier de mensualités réduites et étalées sur 10 à 15 ans. Souscrire « tôt » permet également de ne pas avoir à assumer des cotisations au cours de sa retraite.

L’idéal est de remettre une copie du contrat à la personne qui sera chargée d’exécuter ses dernières volontés.

Que faire si le capital n’est pas suffisant au jour du décès ?

Il existe un risque que les sommes ainsi épargnées ne couvrent pas la totalité des prestations choisies au jour du décès. Dans ce cas précis, il reviendra alors aux héritiers de payer la différence.

Comment choisir son assurance obsèques ?

– Vérifiez bien que votre contrat revalorise le capital versé car certains contrats le revalorisent faiblement, voire pas du tout.

– Faites attention au délai de carence qui correspond à la période de 9 mois à deux ans pendant laquelle la garantie ne s’applique pas.

– Comparez différents devis avant de vous engager.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *