Les logements évolutifs pour les seniors

L’Etat des lieux

Le phénomène du « Papy-boom », conséquence direct du « Baby-boom » d’après guerre, est un véritable casse-tête pour le gouvernement. Avec la réforme de la mutuelle santé seniors (voir l’article), le parlement travaille à l’élaboration d’un projet de loi complet afin d’adapter la société à une population vieillissante.

Les différents acteurs de la société essayent d’adapter, eux aussi, leurs services à ce nouveau phénomène. En effet, s’adapter à cette population vieillissante devient un véritable enjeu sociétal mais aussi économique.

Prenons l’immobilier, jusqu’à présent deux solutions s’offrent aux personnes âgées. La première des solutions est de continuer à habiter chez eux avec le risque que rapidement leur logement ne réponde plus à leur besoin de vie. La seconde beaucoup plus radicale est l’hébergement en maison de retraite. Hors ces mêmes personnes sont rarement enthousiastes à un tel départ qu’elles voient d’un mauvais œil du fait de la perte d’indépendance qu’il représente.

Ce modèle très binaire, proche du 1 ou 0, ne convient plus. Les acteurs du secteur de l’immobilier prévoient donc de mettre en place des solutions intermédiaires. Les nouveaux logements, dits évolutifs, sont créés. Ils respectent la volonté initiale, à savoir, développer des logements sécurisés et connectés qui permettrons aux personnes âgées de conserver un domicile à eux qui garantie de bonnes conditions pour les accompagner dans leur vieillesse.

 

Les nouveaux logements Évolutifs

Maison évolutiveC’est logements sont appelés « évolutifs », en d’autres termes, ils se transforment selon les besoins de ses occupants. A la création, les portes et les couloirs ont été pensés plus large pour permettre l’accueil éventuel d’une personne en fauteuil roulant. Pour le reste tout a été pensé à l’avance, par exemple les attaches pour installer des barres de mur ou encore les installations électriques nécessaires pour mettre en place des chemins lumineux. Bien-sur, les escaliers sont construits de façon à pouvoir y intégrer un monte-escaliers. Les fenêtres, les volets et la porte d’entrée sont motorisés pour aider les personnes à mobilité réduite.

Les promoteurs immobiliers mettent en place tous les pré-requis des possibles installations (prises électriques, arrivées d’eau, etc) mais les équipements ne sont pas fournis avec la maison. Ce sont des options qui s’intègrent en fonction des besoins de la personne qui occupe la maison. C’est pourquoi on parle bien de logements évolutifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *