L’accompagnement en fin de vie

Les soins palliatifs soins PPsont des soins actifs délivrés à des personnes atteintes de maladies graves, évolutives ou en phases terminales mais aussi aux personnes âgées en fin de vie. L’objectif des soins palliatifs est de soulager les douleurs physiques et psychologiques. Ils s’adressent au malade en tant que personne, à sa famille et à ses proches, à domicile ou en institution.

Un droit pour les malades

La loi relative au droit des malades et à la fin de vie a été promulguée en 2005. Les établissements de santé doivent assurer l’accompagnement de la fin de vie des personnes atteintes de pathologies incurables et des personnes âgées, sans tomber dans l’acharnement thérapeutique.

Des soins pour soulager les malades

Les soins sont essentiellement de nature physique, administrer les traitements médicaux, effectuer les soins d’hygiène mais aussi psychologiques. Les soins palliatifs reposent sur le fait d’accompagner le malade ou le sénior en limitant l’acharnement thérapeutique dans la mesure ou aucun traitement ne pourra apporter une amélioration.

Les intervenants professionnels

L’équipe soignante est composée de médecins, d’infirmières, de kinésithérapeutes, d’aides soignants, de psychologues ainsi que de bénévoles. Chaque membre de l’équipe travaille de manière complémentaire afin d’assurer au mieux les soins et le soutien nécessaire au patient ainsi qu’à sa famille. L’équipe mobile intervient sur demande de l’équipe soignante, du médecin traitant, du patient ou de la famille de ce dernier. Elle assure un rôle de soutien aussi bien pour le patient et ses proches que pour l’équipe soignante confrontée à des cas difficiles. Elle joue également un rôle pédagogique de consultation et de formation pour les membres de l’équipe soignante. Il est important d’établir un rapport de confiance entre le patient et l’équipe soignante, les personnes âgées les plus vulnérables se trouvent généralement en situation de dépendance, de fait, l’incontinence ou bien la nudité peuvent atteindre leur dignité et leur intégrité, d’où l’importance du respect dans la relation «  soignant – soigné ».

Les soins palliatifs à l’hôpital

A l’hôpital, le patient bénéficie de tous les soins dont il a besoin et d’une attention permanente. Il est suivi 24h / 24 par l’équipe médicale, des bénévoles se relayent six jours sur sept au chevet des patients. En France, trois structures hospitalières en soins palliatifs accueillent les patients selon le cas de la maladie.

Les soins palliatifs à domicile

Choisir de se faire soigner à domicile est pour le patient le moyen de se préserver du regard des autres et du sentiment d’impuissance qu’il peut ressentir face à la déchéance physique provoquée par la vieillesse ou la maladie. Ces soins à domicile permettent d’aider le patient dans les tâches du quotidien, les médicaments sont uniquement prescrits pour traiter les douleurs et atténuer les symptômes. L’accompagnement moral permet de limiter l’anxiété.

Nous vous invitons à lire aussi notre article sur le malaise social des personnes âgées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *