4 facteurs qui augmentent le risque de la maladie d’Alzheimer

AlzheimerLa maladie d’Alzheimer fait de plus en plus de victimes dans le monde. Malheureusement, les facteurs des risques restent élevés et les campagnes de prévention se font rares. La récente étude de la revue Radiology a mis en évidence 4 facteurs qui augmentent le risque de maladie car ils diminuent le volume de certaines parties du cerveau.

L’alcool et le diabète

Le diabète et la consommation d’alcool affectent la région de l’hippocampe, située dans le lobe temporal médian. Hormis le fait que bien entendu, la consommation d’alcool est mauvaise pour la santé, le diabète est une maladie liée à certaines prédispositions génétiques.

L’hippocampe gère trois fonctions principales :

  • la mémoire
  • la navigation spatiale
  • l’inhibition du comportement

3 fonctions que détériore la maladie d’Alzheimer.

Le tabac et L’obésité

La consommation de tabac et une surcharge pondérale affectent la taille du cortex cingulaire postérieur. Le cortex cingulaire postérieur gère le rappel des souvenirs autobiographiques et la perception de visages familiers (parents, amis).

Ces zones du cerveau sont toutes en lien avec la mémoire.

L’étude

Pour cette étude, les médecins ont analysé les dossiers médicaux de plus de 1600 patients, dont la moitié avait plus de 50 ans et l’autre moitié moins de 50 ans. Ils les ont suivi sur 7 ans et leur ont alors fait passer un IRM du cerveau ainsi que des tests cognitifs afin de mesurer les éventuelles déficiences cognitives légères ou les signes précoces de la maladie d’Alzheimer.

Comment diminuer les risques d’Alzheimer ?

L’exercice physique

Pratiquer régulièrement un sport permet de réduire les risques. Bien sûr, le sport n’a pas un rôle direct sur les fonctions cognitives mais il améliore la motricité et aide à mieux dormir.

Le sommeil

Il ne faut pas négliger le sommeil. Il participe au renouvellement des cellules et nettoie les « déchets » neuronales de la journée. Avoir un sommeil réparateur, environ 7 8 heures de sommeil, permet à votre cerveau de se régénérer.

Attention, il existe un risque plus élevé d’Accident Vasculaire Cérébral chez les personnes qui dorment plus de 8 heures par nuit.

La stimulation cérébrale et notamment les activités manuelles participent à entretenir le cerveau. Découvrez nos 10 astuces pour stimuler l’activité cérébrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *