Les serious games

D’ici une vingtaine d’années, à peu près 40% des plus de 65 ans seront atteins d’une maladie neurologique. Les  développeurs travaillent donc sur des solutions interactive pour améliorer le suivi médical et la thérapie.

Un serious games : c’est quoi ?

En français « jeux sérieux », définit un jeu interactif mélangeant éducatif, pédagogique ou encore informatif, et ludique. Le but est de rendre amusante un domaine sérieux en passant par des consoles de jeux, des applications ou même des jeux de société.

Pour l’anecdote :

Les premiers jeux sérieux sont apparus à la fin du 18ème avec les premières simulations militaires.

À quoi ça sert ?

Ils peuvent être utilisé dans pratiquement tous les domaines pour communiquer une information ou encore améliorer certains réflexes.

En général, les objectifs principaux sont :

  • Diffuser une information,
  • Stimuler l’apprentissage,
  • Acquérir de nouvelles connaissances,
  • Travailler la coordination.

À noter :

L’objectif utilitaire d’un serious games est fixé dés le départ. Il ne s’agit pas d’un jeu destiné au divertissement.

Les serious games se démocratisent et interviennent aujourd’hui dans beaucoup de milieux comme :

  • La publicité,
  • L’éducation,
  • L’écologie,
  • La santé,
  • L’information,
  • La formation professionnelle.

Une nouvelle aide pour les seniors

Les jeux sérieux s’avère être un véritable outil pour les thérapeutes en matière de santé. En effet, avec l’arrivée des consoles nouvelle génération et notamment la détection des mouvements, on réalise un diagnostic plus poussé.

Actuellement, on constate que certains jeux permettent même de faire régresser la maladie. Le projet de Azagame par exemple, en cours de développement, va permettre d’aider les patients victime d’Alzheimer d’être plus autonomes mais aussi d’avoir un meilleur suivi.

azagame

Le but de ce projet est de développer l’autonomie des personnes chez elle ou en établissement. À travers des exercices, les aidants et les médecins pourront suivre le patient grâce aux données recueillies.

Il y a aussi Voracy Fish, un jeu crée pour aider les personnes ayant été victime d’un AVC. Il fonctionne avec Kinect sur xbox 360.

Certains seniors sont encore peu sensibles à ces nouvelles technologies, ne voyant pas forcément l’intérêt pour eux et leur maladie au premier abord, mais je pense qu’il faut essayer pour se faire une idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *