La prise en charge de la téléassistance

De plus en plus de personnes dépendantes, âgées ou malades favorisent le maintien à leur domicile dans le but de conserver leur autonomie. Afin de vivre en toute sécurité dans leur environnement familial, le service de téléassistance permet à ces personnes de donner l’alerte en cas de problème.

téléassistance

Qu’est-ce que la téléassistance ?

La téléassistance est un service d’aide à la personne, en outre, c’est un système électronique qui est relié à un centre opérateur afin de porter assistance rapidement aux personnes âgées lorsque survient un problème médical ou lors d’une chute ou d’un malaise.

La téléassistance se compose d’un pendentif ou d’un bracelet (voir la photo ci-dessus) que la personne garde en permanence sur elle. Ce bracelet ou pendentif est relié à un transmetteur au domicile de la personne permettant d’alerter soit le centre opérateur, soit les proches, ou encore les services de secours, tous sont susceptibles d’intervenir promptement au domicile.

Ce service est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 afin de rester en contact permanent avec les différents intervenants.

Qui peut en bénéficier ?

La téléassistance s’adresse aux personnes âgées désireuses de rester à leur domicile. Il n’y a pas de conditions médicales requises afin de bénéficier de la téléassistance.

Il existe 2 types de possibilités afin d’obtenir la téléassistance :

Soit par le biais de l’Aide sociale départementale, mais il faut être âgé de plus de 65 ans ou 60 ans pour les personnes ayant été déclarées inaptes au travail.

Il faut dans ce cas constituer un dossier et le remettre au centre communal ou intercommunal d’action sociale. Le service de téléassistance est payant et fonctionne à la manière d’un abonnement. Ce service peut être pris en charge au titre de l’aide sociale ou peut être partiellement pris en charge par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie et la prestation de compensation du handicap si les revenus sont insuffisants.

Soit via les diverses entreprises ou association proposant le service de téléassistance qui n’imposent aucun âge précis. Idem pour ce cas, un dossier doit être constitué et une partie des frais peut être prise en charge par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie et la prestation de compensation du handicap. Aussi, le bénéficiaire peut obtenir une réduction ou un crédit d’impôts sous certaines conditions.

Dans les deux cas, le service est payant et le prix dépend des systèmes de téléassistance et des différentes options souscrites.

This article has 2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *