Assurance dépendance : un vademecum par la DGCCRF

Excellente présentation des enjeux de la dépendance sur le site de la DGCCRF – Certes pas une panacée,  mais  vous n’aurez au moins pas droit au blabla des assureurs, je vous fournis un extrait :

– Comme dans tout contrat, la prime payée par l’assuré dépend des risques garantis par le contrat : tous les contrats ne proposent pas les mêmes prestations. Si les conditions à remplir pour percevoir la rente sont trop nombreuses et strictes, l’assuré, bien que dépendant, risque de ne pas recevoir de rente ou d’en recevoir une très peu de temps, en fin de vie.Il peut s’avérer utile d’établir un tableau comparatif des différentes offres sur le marché (critères retenus par l’assureur pour déterminer l’état de dépendance, étendue de la couverture, services complémentaires proposés…) afin de déterminer l’offre la plus rentable et la mieux adaptée à chaque situation personnelle,- La santé du candidat joue un rôle important : l’assureur accorde la garantie au vu d’une déclaration de santé ou d’un questionnaire médical. S’il considère que l’intéressé présente un risque de dépendance plus important que la moyenne et ne correspond pas à ses critères, l’assureur peut refuser de l’assurer ou l’accepter moyennant une surprime. Bien qu’il soit possible de souscrire jusqu’à un âge avancé, les antécédents médicaux auront toutes les chances d’être moins importants plus la souscription se fera tôt,

– Le niveau de la rente souhaitée a également une incidence sur le coût du contrat : logiquement, plus la rente désirée sera élevée, plus les cotisations mensuelles grimperont,

– Il convient également de vérifier que le contrat contient une clause prévoyant le remboursement des cotisations versées si une dépendance survient pendant le délai de carence,

– Certaines situations engendrant une dépendance peuvent ne pas être couvertes par le contrat : il importe donc de bien lire les clauses d’exclusion,

Le contrat de dépendance n’est en aucun cas un produit d’épargne : le versement des prestations est uniquement subordonné à la survenance de l’état de dépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *